RPG Manga - Vampire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Azumi Yoshida, pour vous servire |Finish'|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azumi Yoshida
Jeune recrue
avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas xP
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Azumi Yoshida, pour vous servire |Finish'|   Mer 8 Juil - 13:28


~ Votre personnage ~



Nom :
Yoshida

Prénom :
Azumi

Age :
16 ans

Statut :
Elève et serveuse dans des bars ou/et restaurant

Origines :
Anglaise et Japonaise

Orientation sexuelle :
Hétéro

Affinité Sanguine :
Les percévérants

Caractère :
Pour être franche, je n'aime pas parler de moi. Mais pour vous, j'accepte de faire cet effort.

La première des chose et la plus importante, je masque mes sentiments. Oui, mes sourires, mes rires, mes larmes et mes cris, toutes ces choses sont de ma propre volonté. Mes réels sentiments sont enfouis et ne surgis pas. Bien sûre, cela me permet constamment de provoquer des fausses informations sur moi. Mais cela ne me permet pas d'être moi-même. Et pour être franche, ça me gêne un peu.

Je ne fais pas confiance à n'importe qui. Je crois que j'ai peur de m'attacher à quelqu'un qui pourrait me faire souffrir. La solution la plus efficace que j'ai trouvé et bien c'est de ne pas avoir de vie sociale. Le problème, si on voit ça comme un problème, c'est que, vu que je tiens à personne, je suis toujours seule et je me fiche complètement de mourir ou pas. Je n'ai donc aucune vie sociable, aucun ami, rien. Mais je sais que c'est mieux ainsi.

D'après les apparences que je peux donner, on a l'impression que je suis timide. Mais je vais vous redire ce que l'on dit souvent, il ne faut pas se fier aux apparences. Je suis tout le contraire de timide, je suis une personne franche et très directe. Je n'aime pas les personnes tournant autour du pot pendant je ne sais combien de temps. Je ne m'embête même pas à réfléchir comment dire ma phrase sans vexée et je n'ai donc pas la délicatesse de dire aux autres ce que je pense. Et de temps en temps, ces personnes qui ne supportent pas l'insolence et qui sont quelques peu colérique élèvent la voix ou sortent les points. Dans ces deux cas je garde le dernier mot. Je ne suis pas violente mais je me défend.

Malgré le jeu que je joue, ne se cesse d'être très persévérante, je n'abandonne jamais ce que j'ai commencé à entreprendre. Egalement têtue, je reste sûre de moi et je vais toujours jusqu'au bout des choses, dans mon plan de départ. Si pour réaliser une chose précise et que je dois changer de jeu, ce sera très facile, de toute façon, que les autres fasse soit brusqués ou choqués de mon nouveau comportement, qu'il en soit ainsi. Tous les moyens sont bons pour parvenir à mes objectifs.

D'un caractère très posé et calme, je ne se laisse jamais submergée par les situations. J'arrive aussi à garder mon rôle. Egalement observatrice, j'observe les faits et gestes de chaque personne pouvant ainsi prévoir leur réaction. Je ne suis que très rarement prise au dépourvut, car je suis autant calculatrice que prévoyante. Ne se fiant jamais aux apparences, faisant attention à chaque réaction, sensation et regard, j'arrive relativement bien à discerner les véritables natures des personnes. Ayant toutes ces qualités, cela expliquer mes habitudes à toujours tout planifier. J'avoue être légèrement maniaque là-dessus.

Maintenant qu'on a parlé de ma personnalité, on peut parler de ce que j'aime. Je ne vais faire qu'une simple liste, pour aller plus vite

Les flocons blancs tombant toute la nuit doucement, de façon mélancolique, désordonné. Puis, certains s'entassent avec d'autres, tandis qu'une infime partie se posent sur mes mains chaudes et finissent par fondre. Tout cela, bien sûre, sous la pleine lune, brillant de milles feus. J'adore vraiment cette ambiance, la neige est quelque chose d'unique et de merveilleux à mon égard. Il m'arrive de passer des heures dehors, la nuit, sous des flocons. Cela peut paraître surprenant, beaucoup de personnes diraient ' il fait froid et puis bon, de là à rester des heures c'est un peu lourd ' mais chaque personne peuplant cette terre est quelque peu insensée, n'est-ce pas ? Il n'y a que les pervers, ses êtres nuisant dont la plupart n'ont même pas une vie convenable et qui feraient mieux de s'occuper de leurs affaires plutôt que d'avoir leur esprit mal foutus ! C'est comme ça que je vois ses petits vicieux, de vrais vermines. Déjà que je n'ai pas d'estime pour les humains, mais alors ces choses, c'est vraiment le pire. Bien qu'il n'y a pas qu'eux que je hais, les mégalomanes me sont également insupportables, je vous assure, je ne les supporte vraiment pas, mais je garde mon sang froid malgré tout. En réalité, les humains aussi, je ne les aime pas.

J'allais oublier le vent. Ce doux courant d'air me faisant penser à la liberté, ce sentiment de bonheur, ses cheveux volant dans les aires, le paradis. Et les roses noirs, je ne peux pas m'empêcher d'en mettre lors de réception ou autre. Ces pétales noirs, ces épines, les roses noirs sont bien plus belles que toutes les autres roses - bien que j'aime les rouges -.

Physique :
Je suis une jeune femme, du moins en apparence car en réalité je suis un vampire cohabitant avec ma nourriture, les humains. Mais ne nous attardons pas sur ces êtres sans importance je vous prie, car en cet instant, je suis le seul sujet de conversation. J'ai de magnifique cheveux. Ceux-ci étant à la base noire, je préfère qu'ils soient de couleur violet pour mieux aller avec mes habits qui sont presque toujours noires. Et puis, j'aime bien le violet et je trouve que ça me donne un atout de séduction, non ? Je ne lâche que rarement mes cheveux, car ils risquent de me gêner. La plupart du temps, ils sont coiffés en queue de cheval ou en couette haute. Je déteste ces deux types de coiffures lorsqu'elles sont basses, cela donne un air de soumission, vraiment, je déteste.

Je ne suis pas très grande, à peine un mètre soixante-cinq. Contrairement à ce que les personnes pourraient penser que je ne suis pas complexée et je ne porte pas de talons. Je suis plutôt fine, car mon poids ne dépasse pas les quarante-deux kilogrammes. Ma silhouette est souple, fine, élégante et gracieuse. Mon corps ne manque pourtant pas de forme. Les hommes me trouvent d'ailleurs très jolie.

Mon visage est fin, ma peau assez pâle et très douce, s'approchant de celle d'un bébé. Seulement, tous les vampires ont cette caractéristique plus ou moins accentué. J'ai de petits yeux de couleur noire, passant au rouge sang lors que je mords quelqu'un. C'est un fait, je ne peux rien y changer malgré moi. Mes sentiments, les contrôlant parfaitement, il m'est facile de donner les sentiments que je veux donner à mes yeux. Ainsi, je peux mieux piégé mes adversaires. Il m'arrive souvent de me maquiller, mais je ne mets que du mascara et parfois un petit coup de crayon. Je ne me maquille que peu suffisamment pour faire sortir mes yeux. Le reste, je ne le maquille jamais.

Mes sourcils sont bien tracés et fin, mes lèvres, jamais sèches, sont douces et pâles sauf lorsque du sang vient teinté cette couleur en rouge. Je donne à mon visage un air amical et timide pour mieux tromper mes proies.

Mes épaules sont comme toutes les autres jeunes femmes et vampires de son âge. Il n'y a rien à dire là-dessous. Mes bras sont assez fin ce qui laisse penser que je n'ai aucune force. Bien sûre, les personnes là se trompe ce qui n'est pas faux, par ailleurs. Mes mains sont assez petites, aussi douces que mon visage et, au bout de mes doigts, des ongles résistants, la plupart du temps couvert par des gants. Je n'aime pas trop mes ongles, sans raison apparente.

Mes jambes ne sont pas très longues sûrement dût à ma petite taille et ainsi que le reste de mon corps, que je qualifie de fin. Je mets toujours des jambières avec mes jupes. IL est donc impossible de voir de mes pieds jusqu'à mes genoux. Et pour finir, mes pieds. Rien de spéciale à dire, là-dessus, à part que je fais du trente-six ou trente-sept comme pointure mais rien d'extraordinaire.

Au fait quand je dis "fin" c'est juste en dessous de la moyenne, ne croyez pas que je suis anorexique, je suis juste fine !

Bon je pense que j'ai fais le tour, maintenant nous allons donc parler de mes goûts vestimentaires. Je remplis bien ma garde robe, même un peu trop. A l'intérieur, se trouve de nombreuses robes, jupes, chemises, enfin, pleins de choses ! La plupart de couleur noire, le reste de couleur foncée. Je n'aime pas les couleurs vives tel que le rose, le jaune et autre. Je n'ai aucun style particulier et m'habille comme je le veux. La mode est pour moi quelque chose de stupide que les personnes suivent pour avoir de la classe ou autre. Enfin, je m'en fiche complément de comment les autres me voient.


Dernière édition par Azumi Yoshida le Lun 13 Juil - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azumi Yoshida
Jeune recrue
avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas xP
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Azumi Yoshida, pour vous servire |Finish'|   Sam 11 Juil - 19:30

Histoire :
Le 29 Février à vingt-trois heures, je vis le jour, je naquis. Il neigeait beaucoup, il faisait froid et c'était la nuit. Il n'y avait que mon père pour assister à ma naissance. Oui, je ne suis pas née dans un hôpital, comme tout le monde, mais chez moi. Je fus leur seul et unique enfant. Ils souriaient, riaient, me prenant chacun leur tour dans leurs bras. Ils étaient heureux. Mon père était un japonais, écrivain pas très célébre, mais gagnant quand même sa vie. Ma mère, était un docteur très renomé. Autrement dit, je ne risquai déjà rien à ma naissance.

Quelques années passèrent, j'avais alors un peu plus de six ans, mes professeurs disaient que je n'étais pas comme les autres, j'étais distante, restant constamment dans mon coin, m'éloignais des autres. Je savais que je n'étais pas comme eux, j'étais différente, comme mes parents. Cette différence envers les autres me rapprocha de mes parents. J'étais très attaché à eux et inversement. Nous n'avions besoin de rien. Nous étions heureux comme ça. Les autres m'apportaient que peu, car ils étaient là, Maman, Papa.

Je remarquai que tous les soirs, depuis longtemps, mes parents partaient. Un qui restait, l'autre qui allait je ne sais où. Je n'osais pas leur demandé, car à ces instants, je devais être couché depuis longtemps. Ce jour-là, j'avais décidé de suivre Maman et j'avais préalablement dit que j'étais fatiguée. Je me couvrais d'une veste chaude, mis des bottes et me lâcha les cheveux, ce que je ne faisais pas souvent. Nous étions en hivers et j'avais dix ans. Je la suivais discrètement à quelques mètres d'elle. Elle rentra dans un bar. Pourquoi ? Trompe-t-elle Papa ? Je l'ignorais, mais je l'observais depuis l'extérieur, en faisant croire que je regardais les différentes boissons. Elle était seule depuis un bon moment. Attend-elle quelqu'un ? Je n'en savais rien, mais on lui servit une boisson. Elle se tourna vers une bande. Tous étaient en couple excepté une personne, un homme qui voulait sûrement la draguer. Je les observai avec plus d'attention. Je me concentrai sur les lèvres du jeune homme et soudainement, entendit une voix. Je me retournai, personne. Cette voix inconnue s'arrêta aussitôt. Je fus un peu troublée, mais je recommençai. J' entendis de nouveau cette voix, mais cette fois, je restai concentré pour comprendre. Elle disait : 'Elle a l'air bonne cette meuf, deux ou trois compliments devraient faire l'affaire.' Je restai immobile durant un court instant. Etait-ce la voix de cet homme que j'avais entendu ? Peut-être. Mes parents m'ont dit qui était possible que je puisse faire des choses anormale. Peut-être parlaient-ils de ça ? Si c'est le cas, j'aurais la capacité de lire les pensées ? Pas mal. Je souris intérieurement. Je pourrais savoir ce que pense les autres de moi, bien que je m'en fiche un peu. Par contre, je me sentis plus fatiguer, mais je ne compris pas pourquoi. Là, Maman sortit du bar accompagné de l'homme. Il fit un dernier clin d'oeil à sa bande avant de se concentrer sur elle. C'est vrai qu'elle est jeune et très belle. Ils se dirigèrent vers un parc. Maman lui donna un bisou dans le cou et l'approcha d'un arbre. Une fois plaqué à celui-ci, elle transforma son bisou en morsure. Ses longues et blanches canines transpercèrent le cou de l'homme qui, d'après l'expression de ses yeux, souffrait. Maman buvait. Oui, je la voyais boire le liquide vitale de cet homme. Peu de sang coulait sur son cou, la plupart étant bu. J'assistai à cette scène horrible et pourtant, au lieu de craindre ou de vouloir partir, j'eus comme des pulsions, je voulais morde, boire le sang de quelqu'un aussi. Je dus tourner mon regard puis, je me calmai. Lorsque je me retournai, Maman n'était plus là, elle était derrière moi. Je pensai me faire gronder, mais au lieu de ça, elle me sourit puis me tendit sa main que je saisis. Durant le retour, elle m'expliqua que Papa avait remarqué que je n'étais plus là et que j'étais sûrement venue voir ce qu'elle faisait. J'acquis de la tête.

Quelques jours plus tard, je ne me retins plus de demander pourquoi Maman avait mordu l'homme. Mes parents m'expliquèrent que je n'étais pas comme les autres, je n'étais pas humaine, j'étais un vampire. Le jour ne me faisait pas grand-chose comme ce que les contes racontaient, les crucifies, l'eau bénite et tous ces genres d'inventions n'étaient que de pures inventions. Les humains n'étaient pas au courant du moins pour la plupart. Certains nous chassent, nous les appelons donc 'chasseurs de vampires'. Dès que j'aurais une quelconque envie de sang, il faudra que je leur en parle. Mais moi, au lieu de leur dire, j'affirme que c'est bon et que je n'ai besoin de rien.

J'étais en sixième lorsque j'avais comptabilisé une vingtaine de victime. Cela ne me faisait rien de boire le fluide vitale de ces humains. Je remarquai que le sang des percévérants, je l'aimais bien plus que les autres. Un véritable délice. Mes paretns m'ont dit que nous avions tous des préférences par rapport au caractère de ma victime. C'est peut-être leurs espoires de venger quelqu'un, ou quelque chose comme ça, qui donne ce délice. Pour tout dire, je n'en sais rien et je m'en fiche un peu. Je commençais à maîtriser ma capacité à lire dans les pensées que je m'étais rendu compte que je pouvais les contrôler. Je trouvais cela amusant, je pouvais entendre leur prière, leurs espoirs, enfin tout ce qui leur passait dans la tête. S'ils tentaient de me résister, je les immobilisais. Seulement, après faire ces quelques tours de passe-passe, je me sentais fatigués, mais grâce à leur sang, je me remettais vite sur pied !

Quelques mois après la rentrée, je restais toujours seule. Mais je n'étais pas la seule contrairement à ma primaire. Oui, une autre fille aussi était seule. Elle se nommait Yuki et étais dans ma classe. Elle ne semblait pas méchante ni gonflante. Je m'étonnais de la voir seule.

Mes premières vacances avec Yuki, mais aussi celles avec quelqu'un d'autre que mes parents. Elle était ma seule amie et on s'aimait comme des soeurs. Depuis ma rencontre avec elle, je tentais de ne plus boire. C'était très difficile, mais elle a tellement d'estime pour les humains et la vie que je ne pouvais me permettre ça. Je luttais constamment contre mes pulsions et pour l'instant, je tenais le coup. On parlait de choses et d'autres, comme n'importe qui. Yuki ne sait rien sur ma véritable nature, mais c'est mieux ainsi.

J'avais quinze ans. Je n'avais toujours pas touché à un humain depuis longtemps, mais 'était de plus en plus difficile. Une goutte de sang suffisait à me mettre dans tous mes états. De plus, j'avais pris l'habitude d'utiliser mes capacités, une habitude que je n'avais pas perdue, mais qui m'épuisait vraiment. Alors que le soir-même je fêtais mon anniversaire, cinq chasseurs de vampires étaient venus perturbé notre petite fête. Ils étaient entrées par la fenêtre qu'ils durent brisés. Sans attendre, ils tirèrent sur moi, mais Maman eu le temps de s'interposer en prenant cette balle en plein coeur à ma place. Elle mourut peu de temps après. Alors que je pleurais sur ce cadavre, mon père pris la fuite. Oui, il partit en me laissant avec mon amie seules en fasse de cinq chasseurs. Yuki était bouleversée, moi, j'étais triste pour ma mère, honteuse pour Yuki et énerver envers mon père. Je n'eus pas le temps de réfléchir plus qu'un chasseur tira sur Yuki en plein ventre. L'abruti, ce n'était pas un vampire elle ! Mais au lieu de m'inquiéter pour elle, je tentais de ne pas la mordre. Les chasseurs, me voyant dans cette impuissance, m'abandonnèrent après m'avoir tiré une balle. Mais celle-ci m'avais simplement touché à l'épaule. Mais j'étais au sol, à côté de tout ce sang que je tentais d'oublier. Mais c'était impossible. Toutes ces pulsions que j'avais réussis à contenir, là, je n'en pouvais plus. Je m'approchais à contre-coeur de Yuki, puis de son coup. Elle avait si peur, ça se voyait, mais le pire, c'était de moi, sa meilleure amie. Je pleurais. Pour ma mère, mais surtout, j'allais tuer moi-même ma seule amie. Je lui glissai un 'désoler' avant de planter mes crocs dans son coup. Je savais qu'elle entendait le bruit de son sang coulé dans ma gorge, qu'elle se sentait de plus en plus mal à cause de moi, mais je cru entendre qu'elle me disait que ce n'était rien, que c'était de sa faute. Puis, je restai immobile, à côté du cadavre de Yuki et celui de ma mère.

Je changeai de plusieurs fois de villes, espérant trouver mon père et ces chasseurs de vampires. Je ne savais pas encore très bien ce que j'allais leur faire subir, mais ils souffriraient, tous. Je m'installai alors à Seiku, en tant qu'étudiante payant ses études grâce à un petit boulot de serveuse.

Particularités/Pouvoir :
Maîtrise des esprits - lire les pensées humaines et les contrôler -


* Vous *


Prénom ou autre pseudo(s) :
Myu-chouw'.

Age :
14 ans.

Demeure :
88.

Un ptit mot ?
Heu... Je vais manger Oo


Es-tu sur d'avoir lu toutes les règles ?


Dernière édition par Azumi Yoshida le Lun 13 Juil - 15:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Mieko
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : Le suuud
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Azumi Yoshida, pour vous servire |Finish'|   Sam 11 Juil - 23:45

Re-Bienvenue !

Je ne m'attendais pas à tant =o Mais dans l'histoire une phrase est coupée, au premier paragraphe. Et j'ai du mal à comprendre les gens "suffisants" concernant son affinité (dont tu ne parles pas une seule seconde dans l'histoire mais ça peut passer).

Voilà rectifie/explique moi ça et tout est bon ^^

_________________

.Etoile solitaire.
.Etoile de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovely-vampire.forums-actifs.com
Azumi Yoshida
Jeune recrue
avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas xP
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Azumi Yoshida, pour vous servire |Finish'|   Lun 13 Juil - 14:47

    Merci =)
    Oui, pour la phrase, j'ai pas eu le temps de la finir et j'ai pas put retourné sur l'ordi depuis ^^'
    Donc je change tout ça =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Mieko
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : Le suuud
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Azumi Yoshida, pour vous servire |Finish'|   Lun 13 Juil - 15:22

Ok tu es validée, bon rp !!
Je compte sur toi pour Mp les autres et proposer du rp !

_________________

.Etoile solitaire.
.Etoile de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovely-vampire.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Azumi Yoshida, pour vous servire |Finish'|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Azumi Yoshida, pour vous servire |Finish'|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#
» Que puis-je faire pour vous aider....? [Pv Maximilien Shreck]
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Lovely Vampire~ :: Le Général [HRP] :: Présentations Globales :: Fiches Vampires :: Validées-
Sauter vers: